Formation LinkedIn : Tout savoir

Plus d’infos à propos de Formation LinkedIn

L’arrivée d’Internet, il y a quelques années, a généré un avant et un après dans les différentes civilisations, principalement parce qu’elle a ouvert la direction à un nouveau moyen de communication entre des individus qui n’avaient pas à coup sûr besoin d’être dans la même pièce. Par exemple, avec des e-mails, des pages web Web ou des forums. L’interaction entre les personnes a commencé à gagner, petit à petit, de plus en plus de force, éliminant – entre autres choses choses – différents frontières culturelles ou linguistiques. Une véritable bataille pour le pouvoir qui a motivé beaucoup avancées modernes. Parmi eux, les États-Unis ont créé l’ Advanced Research Projects Agency ( ARPA ) qui, une décennie après, a posé les pylones de ce que l’on appellera Internet, puisque son réseau ARPANET permettait l’échange de conseils entre institutions. Et comment pourrait-il en être autrement, dans le scénario précédent, des social medias ont de plus émergé, dont la qualité se situe fondamentalement dans la possibilité qu’ils offrent aux personnes de communiquer avec les autres, de façon totalement instantanée, à travers des espaces virtuels, peu importe où ils se trouvent sur la planète.

En tête de notre classification, Squeezie et ses dix-sept millions d’abonnés sur YouTube, trente-quatre millions ( la moitié de la population Française ) tous social medias confondus. Mais Squeezie, c’est aussi le créateur de sa propre agence d’influenceurs, Bump et le premier influenceur à avoir ( dans quelques mois ) sa statue au Musée Grévin. Et Squeezie, c’est aussi une intervention en plein cours en distanciel de l’ISCPA, l’école partenaire de ffollozz. Aux côtés de Squeezie, la star des influenceuses, Léna Situations : huit centaines de milliers d’abonnés tous réseaux confondus, 400 000 types proposés de son donne « Toujours plus » qui fut meilleure vente de livres pendant un mois, première influenceuse Européenne conviée au Met Gala. Et Léna mènera une Masterclass spécifique organisée par ffollozz, la première école du marketing d’influence, le 12 juillet prochain. A la troisième place, le tandem McFly

Dans un situation où le web est de plus en plus présent, le marketing influence s’impose comme une solution inévitable. Il s’agit en effet d’une méthode de communication permettant aux entreprises d’augmenter leur notoriété en collaborant avec des personnes ayant de l’influence sur la toile. D’où vient cette technique ? Quels sont les différents canaux utilisés pour faire du marketing d’influence ? Quel est la postérité de cette méthode ? retrouvez ci-après la réponse à toutes ces questions. contrairement à ce que pensent certaines personnes, les social medias ne se valent pas en termes d’influence sur les visiteurs. C’est par ailleurs pour cette raison qu’il est fortement recommandé de sélectionner attentivement la plateforme sur laquelle faire un marketing d’influence. D’après un sondage, les internautes passent environ 7 heures mensuellement sur Facebook. En choisissant ce canal pour mener votre marketing d’influence, vous placez toutes les chances de votre côté d’obtenir un grand public. Si votre campagne cible particulièrement les jeunes, préférez Snapchat ou YouTube. À préciser que Twitter reste le meilleur choix si vous visez un public constitué principalement de professionnels. Ces années passées, on à une mutation continuelle des méthodes de communication. Face à cette situation, chaque marque doit trouver des moyens efficaces d’atteindre les visiteurs sans pour autant les encombrer de publicités agaçantes. pour ce faire, le marketing influence constitue une solution utile et efficace. En effet, le fait de passer par l’intermédiaire d’un influenceur pour promouvoir vos produits permet de rendre votre campagne plus authentique et plus crédible auprès des consommateurs.

La mondialisation est un phénomène qui a fini par même affecter la manière dont nous comprenons le marketing. Aujourd’hui, la saturation publicitaire ajoutée au boom que connaissent les réseaux sociaux a amené beaucoup sociétés à repenser de toutes nouvelles actions pour toucher les visiteurs. C’est là qu’apparaît la figure des influenceurs. Une personne ayant un compte sur un réseau social donné et une communauté d’adeptes sur laquelle elle a de l’influence. Ils sont de même considérés comme un tout nouvel acteur dans la dimension stratégique marketing de l’entreprise. Cette dernière est à la recherche ainsi à acquérir un message plus crédible. Les influenceurs peuvent être des célébrités traditionnelles. Or, de nombreux éditeurs de magazines, youtubeurs ou instagrammers sont de plus devenus importants et peuvent apporter une plus grande segmentation au message de la marque. Et permettre aux sociétés d’obtenir directement leur niche de marché. L’arrivée des réseaux sociaux a créé un panorama dans lequel l’opinion de tout usager peut générer un courant idéologique. Ceci donnant alors naissance à un nouveau langage. L’objectif de cet article est d’examiner ce phénomène qui produit plus d’un milliard d’€. Et dans lequel plus de 20 centaines de milliers de personnes dans le monde. Nous avons tous la capacité d’influencer. Pour autant, dans une plus ou moins grande mesure, un influenceur est capable de transférer certaines infos à un plus grand nombre de cercles d’influence. Ces personnes intéressent de diverses cercles en ligne, les réseaux, d’autres influenceurs et, surtout, le client terminal.

Si vous utilisez les social medias uniquement pour pousser de la publicité, de la promotion, des investissements d’articles ou autres vous ne retirerez pas une grande efficacité des social medias. Cela apparait logique par rapport au base de base : parler avec sa communauté. Des publications centrées uniquement sur de la pub / promo vont désintéresser votre audience et vous éloigner d’elle. Cela n’empêche pas de promouvoir ses produits et ses aptitudes mais dans un cadre différent de la publicité, avec un angle indicatif, d’interaction. Pour faire de la publicité il existe des espaces dédiés comme Facebook ads ou Instagram ads. Ils permettent de mettre en avant ses produits et ses services avec des annonces personnalisées et sponsorisées. Si vous verifiez Instagram et Linkedin vous serez dans deux mondes différents. En effet Instagram a un audimat vaste, il est plutôt orienté B2C, il est basé sur l’image ( bien qu’il ne faille pas mettre de côté le contenu ), tandis que Linkedin a un audimat plus ciblée “professionnels”, il est orienté btob et nécessite des contenus plus textuels pour communiquer. Certains réseaux peuvent d’avoir des utilisations plutôt passives ou ciblées comme par exemple Twitter, souvent utilisé pour de l’information, Linkedin très orienté btob, Instagram sur lequel on va fréquemment suivre des marques, Pinterest pour rechercher des graphiques ou de l’inspiration, Youtube pour des films et de la vidéo, etc.

1. sept milliard de personnes emploient au minimum un réseau social dans le monde, dont 31 centaines de milliers en France. Pour les entreprises, les réseaux sociaux sont une superbe opportunité pour se rendre visible du bout de la jusqu’au bout du monde. Ils permettent de gagner de nouveaux clients, de fidéliser, de communiquer autrement avec sa communauté ou tout simplement de gagner des données. Bien utilisé, le retour sur investissement d’un réseau social est exponentiel ; d’autant que leurs campagnes publicitaires ne coûtent pas forcément assez cher. Mal employés, par contre, l’effet peut être quasi nul, voire négatif ou vraiment en cas de bad buzz, ruinant la notoriété de toutes entreprises en moins de 10 secondes. En bref, les social medias servent plus à raconter son entreprise qu’à vendre en direct ; à traduire ses valeurs, sa vision… Le story telling, le suspense, l’effet teaser…Ces modes de communication permettent de développer une communauté de visiteurs adeptes de vos valeurs, d’identifier les ambassadeurs les plus aptes à les transmettre, mais aussi à communiquer autrement avec votre clientèle, non pas en format indicatif et descendant, mais en format communautaire, basé sur l’échange et la prise en compte immédiate des suggestions et critiques pour pouvoir améliorer votre offre. Les réseaux sociaux servent à ça, car ils sont construits en ce sens ; sur un modèle de communication communautaire.

Complément d’information à propos de Formation LinkedIn


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *