Expert immobilier 66 : Investissement

22 décembre 2021 0 Par Gandalf

Complément d’information à propos de Expert immobilier 66

Stylo en main vous êtes déjà aucune prêts à signer la vente de cet adorable logement pour lequel vous ressentez le eu un coup de cœur. Attention, acheter une maison vous engage souvent sur le long terme et au vue des sommes déversées mieux vaut être sûrs de son achat. Avant de passer à l’acte, voici le listing des vérifications à faire avant l’achat d’une habitation. Vous nous remercierez après ! Connaître le prix de l’immobilier dans un secteur donné est très important pour permettre de déterminer de manière objective votre budget, mais aussi savoir si le bien que vous convoitez est au juste prix selon le quartier, la ville ou la région. 90% d’une vente se joue dès la première visite, mais, quand bien même après cette première visite vous êtes sous l’aspect agréable, ne vous emballez pas dès le début. Pour l’achat espace atypique examinez les zones communes et procurez-vous le règlement de copropriété pour savoir ce qui répond présent et s’il n’y a pas trop de contraintes à respecter.

quand on achète une maison ou un appartement, il est essentiel d’en apprendre plus sur toutes les infrastructures qui l’entourent. eclaircissez la situation sur les commerces ( supermarchés, bureaux de métier, banques, pharmacies… ) ainsi que sur les écoles à proximité. ce point s’adresse aux personnes qui désirent acheter un appartement. En effet, dans cette catégorie de bien, vous devez partager les parties communes ( et les prix attachés ) avec le reste des habitants de l’immeuble. étudiez donc si les parties communes sont en bon état ou si des travaux semblent à consacrer. Renseignez vous également sur les charges de copropriété. Comme pour l’isolation du logement que vous visitez, le plus facile pour appréhender les réseaux gaz et électricité du logement est de se repporter aux diagnostics indispensables. idem, si vous achetez une maison et que la charpente est en bois, il peut être judicieux de visualiser aux combles lors de la visite si elles sont accessibles. vous pouvez alors analyser avant se payer l’état général du bois ( Est-il sain ? Y-a-t-il des termites ? ).

Aller frapper à de son futur voisin peut aussi être une parfaite chose. Cela vous aidera à savoir si plusieurs personnes ont fait une offre sur le terrain avant de se rétracter ( problème de sol, de constructibilité, … ) ou si le voisin vous accueillera d’un bon oeil ( vous en déduirez le chance d’avoir un recours sur un possible permis de construire ). Autre outil, Google Earth de google ou Plans d’Apple ( qui offre désormais une vue 3D ) qui vous permettent de bien repérer les parcelles voisines. Avantage, vous verrez tout ce que les clotures vous cachent ! il faut mieux s’apercevoir en avance que vous ressentez le après le terrain, un camping ou une aire d’accueil pour certaines personnes du voyage ! Evidemment, vous ne souhaitez pas acheter un terrain pollué sachez en effet que le cout de dépollution d’un terrain est élevé et que vous ne pourrez vous retourner contre le vendeur ! Autant le tester avant. dans cet objectif, il vous suffit de aller sur le site du gouvernement qui recense les sites pollués.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, soyez suscite facilement par l’aspect global du logement. Vous avez donc un coup de cœur pour une maison ou un appartement. Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la un compromis de vente, demandez à explorer plusieurs fois le logement avec la présence de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le soir, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de luminosité annoncées par l’agent immobilier. de plus, si vous visitez la maison uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas de potentielles nuisances sonores ? par ailleurs, demandez à voir le diagnostique de résultat optimal énergétique ( DPE ) avant d’acquérir le logement. cependant, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une colonne enterrée appartenant au voisin ou encore l’existence d’un portail donnant sur la zone d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les documents justifiant ces interventions, après la remise des clés.

Vous devez d’abord déterminer si vous pouvez vous permettre d’acheter un bien immobilier. heureusement, vous n’avez pas à payer le prix d’achat par vous-même. En Suisse, en règle générale, on contracte une hypothèque pour acheter un bien immobilier avec l’aide d’un capital extérieur. Dans la plupart des cas, vous devez financer vous-même 20% de votre bien immobilier. Votre épargne ou les avoirs de votre caisse de pension peuvent être, par exemple, utilisés à cette fin. Avec l’argent de votre prévoyance professionnelle, vous pouvez toutefois payer au maximum la moitié d’une habitation immobilier. Vous pouvez financer un maximum de 67% d’une maison ou d’un appartement avec la première hypothèque et 13% avec la deuxième. La banque vous prête de l’argent et prend votre maison en construction en garantie. Chaque année, vous payez beaucoup budget, à titre d’utilité sur votre crédit. pensez que vous devez avoir entièrement remboursé la seconde hypothèque dans un délai de 15 ans maximum. Demandez au propriétaire actuel la raison de mise en vente. Soyez critique et, en cas de doute, demandez les plans et l’extrait du livre de compte foncier. Il peut être nécessaire également de rencontrer les voisins, ainsi vous faire une idée de l’ambiance. Si possible, visitez la maison plusieurs fois afin de voir le bien sous différentes conditions de luminosité.

Ma source à propos de Expert immobilier 66