inspection batiment montreal : Les dernières actualités

3 janvier 2022 0 Par Gandalf

Complément d’information à propos de inspection batiment montreal

Vous ressentez le choisit les annonces immobilières qui correspondent sur le papier à vos envies et vous n’attendez plus qu’une chose : explorer les maisons pour trouver le bien immobilier idéal. Attention, lors de vos rendez-vous, abordez tous les sujets importants : toiture, isolation, chauffage, humidité, etc. Notre guide existe pour vous aider à poser les bonnes questions à l’agent immobilier freelance, aux agences immobilières ou au vendeur, propriétaire du bien immobilier. Cette information est obligatoire pour acheter un bien immobilier et doit même être citée dès l’annonce immobilière. La note du DPE ( de A à G ) vous informe sur les compétences énergétiques du logement ( chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement ). Demandez – ou contrôlez – si les vitres sont simples, doubles ou triples. Si la maison donne sur la , mieux vaut avoir cette information au plus rapidement. En cas de simple vitrage, des travaux seront à prévoir pour gagner en confort de vie. Vérifiez leur capacité d’isolation phonique si on ouvre et fermant chaque fenêtre tout simplement.

Ce critère est souvent négligé or il est crucial. Vous voyez vous vivre dans ce quartier ? Quelle est l’accessibilité du bien ? ( axes routiers à proximité ou pas ). Quels sont les services de proximité disponibles ? ( boutiques, écoles, transports en commun, services, … ). Quel est le niveau sonore de l’environnement ? ( avions, trafic intense, … ). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des voisins. Vérifiez aussi quels sont le materiel publics disponibles ( électricité, eau, télédistribution, appel téléphonique, égoûts, gaz, etc. ). Promenez-vous dans les villes proches en un rien de temps de la maison, et ce, à différents instants de la journée et de la semaine. Vous repèrerez ainsi ce qui vous plaît et déplaît. Passez chaque pièce au crible fin. examinez le sol : quel revêtement ? Qu’y a-t-il dessous et dans quel état est-ce ? Contrôlez les plafonds et les murs ( tâches d’humidité ? ). La salle de bain et la cuisine sont-elles exploitables ou doivent-elles être remplacées ? Dans quel état sont les portes intérieures ? Et l’escalier ? Détectez-vous des signes d’humidité ? ( papier peint qui se décolle, tâches grises, condensation sur vitres ). La superficie totale et l’aménagement général vous conviennent-ils ?

Aller taper à la porte de son futur voisin peut aussi être une parfaite chose. Cela vous permettra de savoir si plusieurs personnes ont fait une offre sur le terrain avant de se rétracter ( soucis de sol, de constructibilité, … ) ou si le voisin vous recevra d’un bon oeil ( vous en déduirez le chance d’avoir un recours sur un possible permis de construire ). Autre outil, Google Earth de google ou Plans d’Apple ( qui offre désormais une vue 3D ) qui vous aident à bien repérer les parcelles voisines. Avantage, vous verrez tout ce que les clotures vous cachent ! il faut mieux s’apercevoir en avance que vous avez après le terrain, un camping ou une aire d’accueil pour les enfants du voyage ! Evidemment, vous ne souhaitez pas acheter un terrain pollué il faut savoir en effet que le cout de dépollution d’un terrain est élevé et que vous ne pourrez vous retourner contre le vendeur ! Autant le examiner avant. pour cela, il vous suffit de aller sur le site du gouvernement qui recense les sites pollués.

Avant l’achat de la maison, vous ne avez connaissance pas ses normes de construction ( électricité, plomberie… ) surtout si c’est un bien ancien. Donc, il s’agit d’essayer de vérifier la conformité des normes et de déceler les défauts. Pour faciliter le contrôle, depuis 2007, le vendeur est tenu de vous fournir un DDT ( Dossier de Diagnostiques Techniques ) se rapportant, notamment, à tout ce qui concerne le gaz, l’électricité, l’amiante… Les informations pour l’achat d’une habitation doivent toujours inclure des informations sur les inspections. L’inspection d’une habitation n’est pas une simple formalité, les inspections révèlent souvent de problèmes dans une maison, notamment des problèmes de assises, de pourriture, d’insectes nuisibles, de dégâts en dernier étage, de moisissures, d’isolation inadéquate, de câblage périmé, etc. Vous devez connaître ces problèmes avant de prendre une décision finale. La bonne nouvelle est qu’un soucis peut entraîner la diminution du prix de la propriété si et seulement si le vendeur paie pour régler les défaillances avant de le prendre officiellement. Soyez aussi attentif à le contrôle des défauts administratifs. Par exemple, vous devriez contrôler les anciens travaux entamés par l’ancien propriétaire. Si celui-ci a créé une piscine extérieure ou une véranda, est-ce qu’il a un permis de construire.

Vous devez d’abord déterminer si vous pouvez vous permettre d’acheter un bien immobilier. heureusement, vous n’avez pas à payer le prix d’achat par vous-même. En Suisse, généralement, on contracte une hypothèque pour acheter un bien immobilier en s’aidant d’un capital extérieur. Dans la plupart des cas, vous devez financer vous-même 20% de votre bien immobilier. Votre épargne ou les avoirs de votre caisse de pension peuvent être, par exemple, utilisés à cette fin. Avec l’argent de votre prévoyance professionnelle, vous pouvez toutefois payer au maximum la moitié d’un logement immobilier. Vous pouvez financer énormement de 67% d’une habitation avec la première hypothèque et 13% avec la second. La banque vous prête de l’argent et prend votre logement en construction en garantie. Chaque année, vous payez beaucoup budget, à titre d’utilité sur votre crédit. n’oubliez pas que vous devez avoir entièrement dédommagé la deuxième hypothèque dans un temps de 15 ans maximum. Demandez au propriétaire actuel la raison de mise en vente. Soyez critique et, en cas de doute, questionnez les plans et l’extrait du livre de compte foncier. Il peut être nécessaire de plus de rencontrer les voisins, ainsi vous faire une idée de le climat. Si possible, visitez la maison plusieurs fois afin de voir le bien sous différentes conditions de lumière.

Plus d’infos à propos de inspection batiment montreal