La tendance du moment consultez cette page

4 octobre 2022 0 Par Gandalf

Tout savoir à propos de consultez cette page

Aussi loin que l’on remonte dans l’histoire des techniques, on trouve des traces d’une préoccupation industrielle ( industria = activité ou étude en latin ), au sens d’une action consistant à mobiliser les savoirs et techniques de l’époque afin de vous répondre avec rigueur aux besoins hommes. Certains datent ainsi la naissance de la manufacture de produit industiel moderne à manifestation des arsenaux de Venise, au début du XIIe siècle. Mais, dans les descriptions les plus répandues, la manufacture de produit industiel débute avec le machinisme, pour continuer aujourd’hui son évolution vers des pays numériques. La Fabrique de l’Industrie vous propose de revenir sur l’histoire de l’industrie et sur les tenants et les aboutissants de l’économie industrielle.

Au 19e siècle, l’union européenne et les États-Unis connaissent de grandes transformations financiers et sociales. Stimulés par les avancées techniques, ils s’industrialisent. C’est à cette ère que les chemins de fer ( et les premières locomotives fumantes ) apparaissent, de la même manière que le jour le télégraphe, le téléphone, et les journaux bon marché qui font rouler plus vite d’air et les nouvelles. La croissance spectaculaire des villes fait de cet âge industriel une époque . La première révolution industrielle est généralement proposée comme le résultat technique accompli à la fin du 18e siècle et au début du 19e siècle. Ainsi irruption et l’amélioration de la machine à vapeur en 1769, inventée par l’anglais James Watt permet d’actionner d’autres machines et change radicalement les méthodes de fabrication. Cette période marque manifestation de la mécanisation qui érigera l’industrie en fondements de la structure économe de la société, se substituant ainsi à l’agriculture. L’extraction massive du charbon couplée à cette nouvelle machine à vapeur professionnelle permet d’ajouter à disposition une énergie nouvelle pour donner une impulsion aux réseaux ferroviaires et aux échanges économiques.

À partir du printemps 1982, la gauche au pouvoir a privilégié la bataille contre l’inflation en mettant fin à l’indexation des salaires sur les prix, et la défense du franc. Dans le même temps, l’entreprise a été réhabilitée aux dépens de la consommation des foyers afin de relancer l’investissement. Ces orientations libérales se sont fait connaître pendant les deux cohabitation de 1986 à 1988 sous Jacques Chirac, et de 1993 à 1995 sous Édouard Balladur, avec le nettoyage du contrôle des changes et de l’autorisation administrative de licenciement, et avec les privatisations, puis à nouveau de 1995 à 1997, sous le gouvernement Juppé avec le plan de mise à jour de la sécurité sociale et du régime de retraite repoussée à 65 ans dans le privé, la multiplication des assistances aux entreprises.

L’industrialisation paraît de plus favorisée par un situation économe favorable. Pour certains historiens, la révolution industrielle est précédée par une révolution agricole au cours de laquelle on aurait assisté à l’amélioration des techniques agricoles ( enclosures, meilleure rotation des d’environnement ). L’augmentation des rendements ainsi recueillie aurait permis à certains propriétaires d’épargner puis d’investir. pour finir, cette agriculture en se développant aurait été une grosse consommatrice de produits industriels ( machines agricoles, engrais ). Cependant, il ne faut pas exagérer l’importance de la révolution agricole. Elle favorise mais n’explique pas l’industrialisation. Les progrès de l’agriculture aurait permis de alimenter une population en augmentation. il faut dire que l’europe est alors en pleine transition démographique. Elle passe d’un ancien régime démographique à un nouveau régime démographique en passant par une phase d’augmentation rapide de l’accroissement naturel. Ainsi la population passe de 140 centaines de milliers d’habitants en 1750 à 266 millions en 1850. Cette population nombreuse constitue une main d’œuvre et une demande importante pour l’industrie.

Le rôle de la manufacture de produit industiel fut prépondérant dans le premier conflit mondial. C’est en partie grâce à la mobilisation de la fabrication, qui adopta des solutions de travail novatrices, que les Alliés réussirent à faire la divergence. Retour sur un aspect de cette guerre souvent oublié. La Guerre de 1914-1918 est le premier conflit industriel de l’histoire. Sans oublier le sacrifice de centaines de milliers de victimes dans les tranchés, c’est la capacité des industries militaires à innover –chars d’assaut, artillerie, aviation, sous-marins, cuirassés – et à réaliser des armements et munitions en très grande quantité, qui va finaliser par faire la distinction.

Technologies digitale et mobile : depuis les années , les applications digitale n’arrêtent pas de se diffuser et de se démultiplier. Plus récemment, ce sont les applications mobiles ( smartphones et tablettes ) qui montent en puissance. Ces nouveautés sont de véritables outils de la gestion des performances. Elles assouplissent les partenariats entre les partenaires internes et externes et allègent des tâches lourdes et à faible valeur ajoutée, notamment dans le territoire tertiaire. Les dernières mode sont à l’interconnexion des systèmes, jusqu’ici trop cloisonnés. Les nouveautés web et mobiles facilitent le transfert de données et dévoilent des soins plus adaptés, agiles et astucieux. C’est sure sans compter les progressions en User Experience et User Interface qui facilitent l’utilisation de ces applications.


Plus d’informations à propos de consultez cette page