ici : Les avantages

Complément d’information à propos de parcourir ce site

Alors qu’une femme compte jusqu’à 14 cycles menstruels annuellement et généralement 520 dans une vie, les déchets liés aux protections hygiéniques jetables s’accumulent. Cela représente généralement dix-mille protections par femme en une vie et 45 000 000 000 dans le monde par an … de quoi faire froid dans le dos… ( autant pour son portefeuille que pour notre planète ) ! a part l’impact sur notre environnement par le simple fait que ce soit un produit jetable, les protections à usage unique n’ont à réel dire rien pour séduire. Tampons ou serviettes hygiéniques jetables, chacun est composé de dizaines de toxines nocives pour la planète et pour la forme. Polyacrylate, aluminium, alcool, additifs de parfum, hydrocarbures, pesticides et j’en passe.

Une culotte menstruelle est une culotte avec un début intérieure vouée à ingérer les pertes et les cellules sanguines pendant les menstruations. Grace à une entreprise de différents matières, cette dernière se différencie des autres par une absorption idéale ainsi qu’un pouvoir, anti-fuite, antibactérien et anti-odeurs. de ce fait, vous ne ferrez plus face aux impressions ou encore aux mauvaises odeurs. toutefois, contrairement idées préconcues, il est primordial de préciser qu’une culotte menstruelle n’a rien d’une couche pour bébé ou d’une serviette pour les fuites urinaires ! bien au contraire, très , cette dernière ressemble à une culotte classique avec une zone d’absorption plus grasse. En règle générale, une culotte menstruelle est vouée à être portée pour une durée optimale de 12 heures. Efficace, à condition de choisir son model selon son flux sanguin, il faut généralement deux culotte menstruelle pendant un cycle. Cependant, si vous faites face à des flux abondants vous pouvez aller jusqu’à 3 à 4 culottes durant votre cycle.

Plus économe, moins désagréable pour la flore vaginale, plus écologique, la cup n’a que de bons points ! Cette protection en silicone vous soutiendra jusqu’à 12h et en prime elle dure longtemps. Pour son utilisation, même système que pour un tampon, vous l’insérez dans le vagin et vous faites votre journée normalement. bien entendu, savonnez-vous bien les mains avant et après la création de la coupe menstruelle. Après chaque manipulation, lavez-la grâce au savon et rincez-la bien avant de la remettre. À chaque fin de cycle, stérilisez-la avec de l’eau chaude et rangez la cup dans son étui jusqu’aux futures règles. L’achat d’une cup tourne autour de 15-20€. Un petit investissement mais sur la durée, vous allez faire de vraies économies !

C’est une coupe, un réceptacle, qui recueille le sang à l’intérieur et que l’on positionne dans le vagin en la pliable pour l’introduire. On la plie, on la met, on l’enlève, on la vide et on la remet… hop ! La coupelle ne contient ni teintures, ni substances chimiques, mais les tampons renferment du parfum et des agents blanchissants. Une ou cup menstruelle est un pot en forme de cloche, inventé dans les années 1860 aux États Unis. Cette recueille vos menstruations à la place de l’absorber, comme peut le faire un tampon jetable. Grâce à son effet ventouse, elle s’adhère aux parois de votre vagin, sans bouger.

Ma source à propos de ici


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *