plus d’infos… : Nos conseils avant de se lancer

En savoir plus à propos de plus d’infos…

Adieu sensations de froid et courants d’air… la réhabilitation énergétique de votre logement peut vous permettre d’améliorer durablement votre confort, et de faire par la même occasion des économies d’énergie. Intégrer l’aspect énergétique dans les travaux d’amélioration de votre maison – des plus simples au plus ambitieux – vous aidera en effet à réduire votre facture, à augmenter votre confort quotidien et à réduire, à votre échelle, les émissions de CO2. Intéressé ? Ce dossier vous offre les clés de la amélioration énergétique : des leviers concrets, des conseils pratiques et des infos réglementaires pour bien entreprendre les travaux, et le point sur les nombreux avantages que vous pouvez en retirer. Quand on sait qu’une baisse de 1°C seulement de la consigne de chauffage à l’intérieur du logement permet de concevoir 7% d’économies d’énergie généralement, on mesure l’intérêt de chauffer moins… et donc d’isoler son habitation si celui-ci est sujet aux déperditions énergétiques.

La variante la plus avantageuse pour la couverture d’un toit en pente est l’utilisation de tuiles en béton ou en terre cuite. Les frais de matériel uniquement se montent alors à 30 à 40 francs le mètre carré, tandis qu’il faut compter encore environ 35 francs au mètre carré, voire plus, pour la pose. Les plaques ondulées en fibrociment sont significativement moins chères en à propos de prix d’achat ( 25 à 35 francs le mètre carré ), cependant la mise en place pouvant coûter 40 à 60 francs le mètre carré induit finalement une facture plus chère. Si votre budget vous permet d’autant plus, les toitures ardoise en fibrociment constituent une solution réellement intéressante ou – à l’autre extrémité de l’échelle de coûts – les toitures en pierre, comme l’ardoise naturelle ou le marbre. Ici, les coûts de matériel atteignent au minimum 40 francs le mètre carré, et peuvent aller encore infiniment plus haut. Les frais de pose sont plus élevés de plus : il faudra facilement compter au minimum 60 francs le mètre carré.

Les travaux d’agrandissement d’une ‘ surface hors œuvre parfaite ‘ supérieure ou égale à 170m2 nécessitent l’intervention d’un architecte. En effet, c’est le seul qui est habilité à déposer le permis de construire auprès de la mairie, une démarche indispensable pour un projet d’une telle ampleur. Dans certains cas originaux, appeler les prestations d’un professionnel est de même nécessaire. il est important de notamment chercher son expérience en cas de changement d’affectation de locaux, c’est-à-dire si vous souhaitez transformer une boutique en un logement, une usine en plusieurs lofts ou un hôtel en immeuble de studios. Sauf clause particulière dictée par le syndic, les restaurations de toiture ainsi que le ravalement de façade ne requièrent pas l’expertise d’un architecte. même chose pour les projets qui n’impliquent pas la conception de surface supplémentaire. Évidemment, même si son intervention n’est pas obligatoire, rien ne vous empêche de demander une simple consultation.

ce professionnel vous fournira son expertise dans différents domaines techniques ( élaboration des plans, projections des différentes phases de construction ) et vous recommandera sur les travaux à mener. Mais ce n’est pas tout : il sera aussi en charge de définir votre projet architectural et de vous guider dans vos choix esthétiques, fonctionnels ou locaux. Dans son rôle de maître d’œuvre, il assure aussi les négoces avec les différents du chantier ( ouvriers, artisans, entreprises spécialisées ) et gère les éventuels problèmes ( retards, dépassement des coûts, imprévus ). En récapitulatif, un architecte pourra vous aider à y voir clair dans votre chantier, à respecter les délais et à avoir un rétroplanning défini. Ainsi, vous aurez une vue d’ensemble sur la progression des travaux et n’aurez pas à vous en soucier. sachez que faire appel à un architecte professionnel peut aussi apporter de la plus-value à votre logement, par exemple dans le cadre d’une amélioration avant une vente. En effet, les conseils d’un architecte professionnel peuvent vous aider à magnifier votre bien afin de mieux le vendre.

Recourir à un agenceur d’espace, un luxe destiné à une élite ? Les honoraires, calculées à partir du montant des travaux, sont en tout cas un frein pour beaucoup. Car si 1 Français sur 2 souhaite demander à un agenceur d’espace, seulement 1 sur 50 passe à l’acte. C’est l’effet de l’étude de marché pilotée en 2014 par Maître Carré, une jeune société qui encourage les particuliers à sauter le pas. Solliciter des experts ou apprendre à faire soi-même : voici 8 pistes à moins cher pour trouver les bonnes idées d’agencement, qu’il s’agisse d’améliorer son espace, d’abattre des cloisons ou de réorganiser une pièce. Vous vous demandez comment exploiter au mieux l’espace sous votre escalier ? Votre grande tante, qui a dû ruser pour caser tous ses bibelots chez elle, a peut-être la solution !

En savoir plus à propos de plus d’infos…


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *