Expliquer simplement selles de cheval

Plus d’infos à propos de selles de cheval

Nous savons de pratique qu’il n’est que rarement simple de sélectionner son matériel d’équitation. En effet, beaucoup de paramètres entrent en jeu : la taille, le besoin, la matière, la technicité du produit, les tendances, les avis, le prix, la sécurité, la morphologie du cheval …Le fait est qu’étant dédié à la pratique sportive, le produit d’équitation ne peut pas être choisi aléatoire. de plus, l’équitation étant une activité individuel qui peu se pratiquer à deux : il doit plaire tout autant bien au cheval qu’au cavalier. Ne prenez pas peur, ne vous arrachez plus les cheveux, Equiswap vous a confectionné plusieurs fiches techniques pour chaque catégorie de matériel qui vous aideront à faire votre choix en fonction de votre besoin et de votre niveau, que vous soyez cavalier de club ou propriétaire, que vous achetiez en sellerie ou sur le web.

les sports équestres, le matériel du cheval est souvent procuré par les propriétaires. Par conséquent, si vous grimpez occasionnellement à cheval dans le club, ne vous inquiétez pas. Les chevaux ont besoin de beaucoup d’équipement équestre pour être montés. Le joint doit avoir un arbre réglable pour s’adapter facilement à votre cheval. Les sangles peuvent garder l’étanchéité pendant l’ascension et rendre le cheval heureux en même temps. Selon votre activité, il existe plusieurs types de sangles comme les sangles en cuir, sangles d’instruction, sangles confort, sangles fils, sangles d’endurance, sangles classiques. Les rênes doivent mettre votre cheval à votre aise et à la bonne taille. La longueur des rênes se doit d’être suffisamment longue pour que votre cheval puisse tendre son nez au sol sans vous blesser.

Le travail montéUne selle avec ses étriers, ses étrivières et sa sangle : la selle doit toujours être adaptée à la morphologie du cheval. Pour être sûr que vous voulez, pensez à solliciter un saddle-fitter. Choisissez une selle adaptée à votre discipline ( éducation, cso, endurance… ) et essayez-en plusieurs avant de prendre votre décision. préservez en tête qu’une mauvaise selle en cuir est encore moins bien qu’une très bonne selle synthétique. Un tapis de selle : achetez-en plusieurs. Vous en aurez toujours un accessible si vous devez laver les autres. Choisissez un tapis adapté à votre selle et au garrot de votre cheval. Un amortisseur : l’amortisseur n’est pas obligatoire. En théorie, si vous avez une selle parfaitement adaptée à votre cheval, vous n’en aurez pas besoin. Si vous souhaitez acheter un amortisseur, vous pourrez choisir entre des produits en mouton, en givre, à gouttière… penchez pour un amortisseur adapté au dos de votre cheval. Un filet, des rênes, un mors et éventuellement une muserolle : c’est la cavité buccale de votre cheval qui doit dicter le choix de son embouchure. Sauf si vous êtes adepte du “sans mors”, essayez différents mors jusqu’à trouver celui qui correspondra à votre équidé. Des protections de travail : tous les cavaliers n’en mettent pas, mais selon la discipline que vous pratiquez elles ont l’avantage de bien protéger les membres de votre cheval. Que faut-il acheter ? Des guêtres coquées pour les antérieurs ( voire fermées si vous sortez beaucoup en extérieur ou que vous réalisez du cross ), des protèges boulets et éventuellement une paire de cloches pour éviter que votre cheval ne se marche dessus.

Plus d’infos à propos de selles de cheval


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *